Prévenir les douleurs associées au travail de caissier

En ces temps de pandémie, certains travailleurs des services essentiels et prioritaires sont plus sollicités qu'en temps normal.  C'est d'ailleurs le cas des caissiers et caissières des épiceries pour qui travailler debout de longues heures peut engendrer des problématiques au dos, aux jambes et aux pieds, telles que varices, enflure des jambes, raideurs de la nuque et des trapèzes. Votre employeur a une responsabilité quant à votre sécurité physique  et quant à l'ergonomie de votre poste de travail. Soyez alertes! Ne sous-estimez pas les risques associés au travail debout; Portez des chaussures adaptées; Organisez votre espace de travail; Pensez à faire des étirements pendant et après votre quart de travail; Pour davantage de précision sur le sujet, consultez les chirotrucs pour prévenir les douleurs associées au travail de caissier de l'Association des chiropraticiens du Québec.

L'ergonomie en télétravail

Étant donné la situation actuelle, plusieurs travailleurs et étudiants se retrouvent parachutés d’urgence dans une pièce de la maison pour  faire du télétravail ou de la télé-étude. Considérant les nombreuses heures passées devant son écran, il est très important de ne pas sous-estimer l’effet de sa posture sur le système locomoteur (squelette, muscles et articulations).  L’ergonomie du poste de travail est non seulement essentielle pour limiter les blessures, mais elle l’est aussi pour augmenter la productivité en favorisant la concentration.   Agissez avant de voir apparaître douleurs, migraines et frustrations.   Enfin, accordez-vous du temps pour vous étirer entre les réunions ou à chaque heure.  Vous n’en serez que plus productif.   Suivez les conseils publiés sur cette page de Radio-Canada.